Cette année, c’est le cinéma L’Arlequin, qui accueillera le 15 mars 2022, la cérémonie de remise des prix des Regards de l’ICART.

 

En plein cœur du quartier de Saint-Germain des Prés, L’Arlequin fut durant dix ans, le haut lieu du cinéma soviétique à Paris.

 

Initialement prévu pour être une centrale électrique, c’est Jacques Tati qui rachète le lieu en 1962 et lui donne son nom actuel. Aujourd’hui, c’est un lieu de rencontre et d’échange et ses projections en pellicule 35 et 70 mm permettent de vivre une expérience de cinéma de plus en plus rare.