Marraine de la 3ème édition

Oulaya Amamra

Née le 12 novembre 1995 à Viry-Châtillon, Oulaya Amamra débute dans le milieu du cinéma en participant à différents tournages organisés par l’association 1000 visages, qui permet à des jeunes issus de zones prioritaires de découvrir les métiers du cinéma. À l’âge de douze ans, elle prend ses premiers cours de théâtre à la MJC de Viry-Châtillon sous la direction de la fondatrice de l’association, sa soeur, Houda Benyamina. Elle y rencontre notamment Jisca Kalvanda, sa future partenaire dans Divines.

 

En 2011, elle rejoint le dispositif Cinétalents et elle est choisie pour tenir le rôle principal dans le court-métrage Le Commencement de Guillaume Tordjman réalisé en 2012. Le film est sélectionné à Cannes au palmarès Banlieuz’art. En 2016, son rôle dans le court-métrage Belle Gueule d’Emma Benestan lui vaut le prix de la meilleure interprétation féminine au Festival Premiers Plans d’Angers, ainsi qu’aux festivals Cinébanlieue et Paris Courts Devant.

 

C’est en 2016 que sa carrière prend un nouveau tournant. Choisie par sa sœur pour tenir le rôle principal dans Divines, le film obtient la Caméra d’Or au Festival de Cannes. Les critiques à propos du jeu d’Oulaya Amamra sont élogieuses et l’année suivante, c’est la consécration lorsqu’elle obtient le César et le Prix lumière du meilleur espoir féminin. Parallèlement, elle est reçue au concours du Conservatoire d’art dramatique de Paris.

IMG_4251.jpg

Depuis, l’actrice enchaîne les succès. D’abord en 2018 où elle joue aux côtés d’Isabelle Adjani, Vincent Cassel, Philippe Katerine et François Damiens dans Le Monde est à toi de Romain Gavras sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. L’année suivante, elle donne la réplique à Catherine Deneuve dans L’adieu à la nuit d’André Téchiné présenté en sélection officielle à la Berlinale. Elle poursuit en tenant le rôle principal de la série Vampires, réalisé par Vladimir de Fontenay et Marie Monge, produit par Netflix et dernièrement dans Le Sel des Larmes de Philippe Garrel, sélectionné lui aussi en compétition à la Berlinale.